Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Conclusion (2)
· I- La famille, une cellule sociale (3)
· II- Les Relations au sein de la famille (3)
· III- La Culture au sein de la famille (3)
· Introduction (1)

Rechercher
Derniers commentaires

la critique est aisée mais l'art est difficile, il ne suffit donc pas de critiquer mais d'apporter notre pierr
Par Palissy MBA, le 26.03.2014

ce n'est pas vrai ce truc vous racontez des bêtises
Par eyoum, le 19.03.2014

salut moi c,est léa depuis le gabon la famille est comme une base nucleaire qu,on doit proteger et garder prec
Par Anonyme, le 18.02.2014

rien ne peut separer l'individu de sa famille, vue l'importance de celle ci a l'individu
Par Saif Mulukwe, le 02.09.2013

bonjour à toutes et à tous, je veux vendre de toute urgence un lingot "1kg" à 15.000€. je vends mon lingot d
Par randolph, le 04.07.2013

Voir plus

Articles les plus lus

· 3) Les fonctions de la famille
· 1) Les différents types de familles
· 1) La diversité culturelle des familles dans le monde
· 2) Famille et transmission culturelle
· 3) Les différents types de mariages

· 2) Relations entre les générations
· 3) L'acculturation dans la famille
· 2) Organisation de la famille et statut de chacun
· 1) Relations entre les membres
· Introduction
· Conclusion
· Attention
· Les Sources

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 21.02.2011
Dernière mise à jour : 03.03.2011
13articles


3) Les différents types de mariages

Publié le 22/02/2011 à 18:46 par lesfamillesdanslemonde

   En Chine, comme dans de nombreux  pays d’orient, jusqu’à très récemment c’étaient les parents qui s’occupaient de trouver un conjoint à leurs enfants. Désormais cela a évolué et beaucoup de mariages se font par amour, sans qu’il n’y ait l’intervention des parents. Les mariages en Chine sont principalement de type monogame (mariage dans lequel un individu n’a qu’un seul conjoint en même temps). On peut constater, ces dernières années une hausse des divorces, en effet la mentalité chinoise a changé: les couples
se rendent compte que le plus important est leur bien-être et décident donc de divorcer lorsque cela s’avère nécessaire. Cet augmentation trouve aussi une explication, de part le fait que la femme et l’homme travaillent aujourd’hui, tous les deux et ont donc une certaine autonomie financière chacun. De nos jours les enfants reçoivent une filiation bilatérale, c’est-à-dire qu’ils sont apparentés de la même façon à leur père et à leur mère.


      En occident, le mariage se fait lorsqu’il y a la volonté de la part des personnes de vouloir se marier. L’union se fait donc par choix mais aussi par affinités, les deux personnes doivent se plaire mutuellement avec leur caractère, physique… Ce n’est en aucun cas une obligation (la plupart du temps). Comme en Chine le mariage est monogame et toute autre forme d’union est strictement interdit (tel que le mariage polygame: mariage dans lequel un individu a simultanément plusieurs conjoints) et puni par la loi. La filiation se fait automatiquement, il s’agit d’une filiation bilatérale, cependant des problèmes peuvent se poser quant à cet filiation, lors d’adoptions, de reconnaissances de l’enfant par le père ou d’accouchements sous X. Aucune règle matrimoniale n’est prescrite officiellement, mais on distingue tout de même qu’une grande part des alliances se fait par homogamie (le fait de choisir son conjoint dans un milieu qui est semblable au sien).


      En Afrique centrale, dans les tribus, comme par exemple chez les Himbas, le mariage est polygame, il s’agit plus particulièrement de polygynie, c’est-à-dire d’un mariage dans lequel un homme est uni à plusieurs femmes. Il est question ici d’endogamie (règle qui recommande ou prescrit le mariage à l’intérieur d’un groupe social) puisque les personnes se marient entre les membres de leur même culture. Dans la famille, les enfants reçoivent en héritage le troupeau de l’oncle maternel. C’est à l’un des fils de la tribu qu’est donné « le troupeau sacré » ainsi que le devoir d’entretenir le feu sacré, il est désigné par le chef pour être son successeur. Les enfants reçoivent une filiation bilinéaire (les enfants ont un lien de parenté avec leurs deux parents mais pour des choses différentes), effectivement ils héritent, leur sang de leur mère et leurs caractères spirituels de leur père.

 

 



Commentaires (5)

Diallo le 08/06/2011
Wawou, je ne savais pas qu'en Afrique noire, on était si primitif encore dans l'évolution, je me rappelle jamais moi que mes parents étaient si nu!
Je pense réellement que vous devrez vous renseigné plus sur la culture noire au lieu de nous exposé de façon si dénigrante. Je vous demande juste d'avoir un peu de respect pour les africains d'aujourd'hui, pour le petit africain qui passeront sur ce blog et qui après une comparaison visuelle des photos se posent des questions sur sa valorisation!
Pour franchement dire, j'ai même pas pris la peine de lire l'article, déjà les photos représentatives des civilisations, je n'imagine pas le contenu des textes, j'ai préféré ne pas me blessé d'avantage! Vous devriez avoir honte!
http://diallo.centerblog.net


Daphné le 08/06/2011
Alors Diallo ce que tu veux dire c'est que le fait d'être habillé est une preuve d'évolution?
Je pense que lire attentivement l'article est finalement une excellente idée...


lesfamillesdanslemonde le 08/06/2011
Juger par l'image sans même savoir le contenu principal de cet article , c'est un peu comme juger une personne à son apparence. Ce blog à été conçu dans le but d'un TPE sans aucun jugement personnel et sans dénigrer qui que soit.Nous sommes rester neutre et avons abordé une Afrique traditionnelle en s'attardant sur des tribus principalement qui ne résume en rien le continent. Comment ne pas avoir de respect pour les africains ou même la culture africaine en elle même alors que certaines personnes de ce groupe sont africaines... C'est vous qui deviez avoir honte d'insinuer de telles choses, pensez à lire avant d'écrire et de bien avoir compris le contexte ou même le texteavant de faire la morale .
http://lesfamillesdanslemonde.centerblog.net


nadja le 13/12/2011
D'abord je salue l'effort de l'équipe à présenter des cultures différentes à partir des angles différents, l'éducatiion, la cuisine, néanmoins , j'ai une remarque concernat la catégorisation temporelle de l'évolution des familles, par exemple, l'occident est présentée dans son image moderne alors que nous savons tous que la famille européenne par exemple n'est pas tout à fait ce qu'on présente dans se site et la remarque est valable pour les américains et canadiens, donc je vous suggère de présenter ces comparaisons en prenant en considération l'évolution historique de chaque culture. La famille africaine , comme toute, familles dans le monde a subi des évolutions, si non bon courage et espérant vous acceptez positivement cettre remarque, personnellement je ne pense pas qu'il y a un model mieux que l'autre mais ilya des models qui s'adaptent à leur milieu tout simplement, au revoir


Medi le 13/03/2013
Moi c'est Medi Joël de la République Démocratique du Congo J'ai envie de recevoir des vos articles mensuelles.


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
Les Sources
  Le dictionnaire d'économie et sciences sociales 8eme édition Nathan.   Webographie   www.chinadaily.com  www.isca-network.org www.ambafrance-cn.org  http://french.peopl
Conclusion
Nous avons vu que différents critères fondaient la diversité des familles dans le monde : Dans la première partie on constate que c'est par l'organisation de celles-ci (e
3) L'acculturation dans la famille
  Le phénomène d'acculturation désigne "l'ensemble des phénomènes qui résultent d'un contact continu et direct entre des groupes d'individus de cultures différentes et qu
2) Famille et transmission culturelle
  Malgré les différences culturelles entre les familles du monde, elles ont toutes le même rôle par rapport à la culture, celui de la transmettre...       -Exemple en Af
1) La diversité culturelle des familles dans le monde
    Selon E.B Taylor (1832-1917, antropologue britannique) une culture se définit comme étant "ce tout complexe englobant les connaissances, les croyances, l'art, la mora